Je viens de la nuit où l'on souffre création

Collectif Les Apaches

2018

Création collective

écrite et dirigée par Olivier Augrond

Collaboration artistique Hélène Rencurel

Avec Margot Faure, Julie Lesgages, 

Natalie Pivain et la voix d'Annie Mercier

Création musicale Jean-Philippe Feiss

Création son Janyves Coïc

Création et régie lumière Felix Depautex

Régie son Kevin Bardin

Scénographie Olivier Augrond et Suzanne Barbaud

Construction Suzanne Barbaud

Décor pensé et construit à L'Atelier de l'Espace

A travers le destin de «Elle(s)», leur amie, leur soeur ou l’inconnue qui partage leur condition, elles font face aux violences religieuses, sociales, aux préjugés machistes rencontrés au travail et dans la sphère privée, aux jugements de la famille, aux limites et aux choix que l’on tente de leur imposer.

Interrogeant les avancées féministes qui sont mises à mal dans ce monde brutal qui se dessine aujourd’hui et qui tente de les réduire, elles et leurs acquis, au silence, en les attaquant de nouveau.

Leurs voix et leurs parcours, leurs différences et leurs convergences qui, après des événements comme « Nuit debout » et face aux attaques survenus récemment en Pologne, en Russie ou ailleurs contre les droits des femmes, se réapproprient la pensée politique. 

Leurs histoires ordinaires rejoignant celles de leurs illustres ainées et leurs combats, où une écriture concrète et tranchante s’entremêle et s’entrelace avec une écriture plus poétique et politique, se faisant l’écho de la mémoire de toutes ces femmes issues de la «Libre Pensée», de la Commune, et de toutes les luttes passées dont la parole incroyablement moderne résonne si terriblement aujourd’hui.

poste : scénographe, constructrice