Le Dragon de Evguéni Schwarz

Compagnie A tout va!

2015

IMG_5972.jpg
IMG_5974.jpg

Mise en scène Stephan Debruyne

Interprètes Estelle Breton, Guillaume Charbuy, Pierre Devanne, Mélanie Le Duc, Mélanie Surian

 

Masques Yannick Laubin

Costumes Delphine Desnus

Marionnette Lucile Beaune

Lumière Thomas Jacquemart

Musique Eric Allard-Jacquin, Balthazar Naturel

Chansonnier Yanowski

Direction des chants Ana Isoux

Assistante construction Antonia Gacs

Depuis plusieurs siècles, un terrible dragon à trois têtes règne en despote sur une cité. La population soumise et résignée lui obéit en tout et lui donne chaque année une jeune fille en sacrifice. Demain, ce sera au tour de la belle Elsa, fille de l’archiviste d’être donnée en pâture, quand arrive un mystérieux étranger, Lancelot, héros professionnel…

poste : scénographe, constructrice, accessoiriste

notes scénographiques

L'espace dessiné pour Le Dragon suit l'histoire de la compagnie A tout va!. Celle-ci s'est formée autour d'un attrait commun pour la Comedia dell'arte... qui ne nécessite pas de scénographie.

Pour cette première pièce hors de ce domaine, j'ai voulu suggérer ce changement dans leur rapport à la scène.

Le premier acte dessine très simplement un profil d'habitation, de manière frontale. L'espace de jeu est réduit, à l'avant scène.

Les mouvements de décor, soulignés par des chants, apportent profondeur et perspective, à mesure que l'intrigue prend de l'ampleur. Ces mouvements accompagnent parfois les états d'âme, comme par exemple cette ville titubante absorbant l'agonie du héros.

L'idée de cette ville, sommaire et presque simpliste, se veut froide et pantoise, la conscience citoyenne des habitants s'étant depuis longtemps endormie, tout comme leur capacité à accueillir ce qui vient de loin. Rien n'y est droit : pas de justice, pas d'égalité. Les fenêtres sont de travers, l'étroite porte de même, et les dociles habitants s'y sont tout simplement habitués. N'importe qui, à partir du moment qu'il se trouve en haut d'une (même petite) marche, pourrait facilement y jouer au despote...

croquis préparatoires et construction