crédits photographiques : Avril Dunoyer

Mise en scène Rémi Prin

Assistanat mise en scène Alexis Chevallier

Texte Pierre Boucher, Rémi Prin, Benjamin Gabrié

 

Avec Marielle Dumas/Louise Emma Morel, Gabriel Laborde, Thibault Truffert,

Quentin Voinot

Lumière Rémi Prin

Son Léo Grise

Costumes Célia Bardoux, Manon Gesbert

Scénographie et accessoires Suzanne Barbaud et Benjamin Gabrié

note scénographique

L’histoire de Solaris évolue dans une imbrication d’espaces à la fois incommensurables et intimes. L’espace est clos d’une part, presque étouffant : l’action prend place entre les murs
hermétiques de la station spatiale, soumise à une pesanteur artificielle. En orbite autour de la planète Solaris, cette station sépare les personnages de l’immensité de cette planète et du néant qui les entoure, les protégeant tout en les enfermant. Au cours du récit, les parois de cette station semblent devenir poreuses : la présence de la planète, mais aussi du vide spatial transpercent les parois de la station, au sens propre comme au figuré. Les personnages se trouvent dans une situation paradoxale de huis-clos perméable.
Suzanne Barbaud et Benjamin Gabrié

poste : scénographe, constructrice, accessoiriste

Décor pensé et construit à

L'Atelier de l'Espace

croquis préparatoires